L'ex-députée des Yvelines Christine Boutin quitte la politique

Claudine Rigal
Octobre 21, 2017

L'ancienne ministre du Logement de Nicolas Sarkozy, fondatrice du Parti chrétien-démocrate, a déclaré: "Je suis une femme comblée".

Ce samedi, Christine Boutin a annoncé sa démission imminente de son mandat de conseillère départementale des Yvelines, mettant ainsi fin à sa vie politique.

Décidée à "nourrir sa foi", Christine Boutin étudie désormais deux jours par semaine la théologie à Paris. "Je suis heureuse de ne pas avoir renié mes convictions", a ajouté cette catholique pratiquante, en regrettant d'avoir été "ridiculisée, ringardisée", notamment sur les réseaux sociaux où ses réflexions, coups de gueule et approximations ont souvent détonné.

Pour celle qui fut candidate à l'Élysée en 2002, le retrait de la politique active ne signifie "pas la fin" de son "intérêt pour la politique".

Pacs et mariage pour tousC'est en 1998 que ChristineBoutin s'était fait connaître du grand public, lors du débat sur le Pacs, à l'Assemblée nationale. "Je n'abandonne pas mon rôle d'influence", a-t-elle assuré, foulard bleu noué en turban autour de la tête. Conseillère municipale dès 1977, elle était élue du canton de Rambouillet depuis 1982, siège qu'elle quittera au profit de sa remplaçante Clarisse Demont le 31 octobre. L'ancienne ministre du Logement (2007-2009) de Nicolas Sarkozy s'était aussi engagée résolument contre le mariage homosexuel. Marine Le PenDéputée de 1986 à 2007, dans la 10ème circonscription des Yvelines, un territoire rural, elle avait appelée à voter en faveur de Marine Le Pen, contre Emmanuel Macron, lors de la dernière élection présidentielle.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL