Loi Travail : un millier de manifestants ce jeudi à Pau

Evrard Martin
Octobre 19, 2017

Plusieurs syndicats, emmenés par la CGT, appellent à une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme du Code du travail ce jeudi. Le mot d'ordre est très large, allant de la contestation des ordonnances révisant le Code du travail, aux réformes fiscales, en passant par la défense du service public.

"Ce n'est pas spectaculaire, et pourtant ça participe de la construction du mouvement social", a relevé à Rennes Fabrice Le Restif, secrétaire départemental FO, qui a été de tous les défilés contre la réforme. Pour la CGT et Solidaires, une nouvelle intersyndicale, le 24 octobre, pourrait donner lieu à un appel plus unitaire (peut-être mi-novembre) avec éventuellement avec FO et la CFE-CGC. Pour les deux organisations syndicales, ces réformes représentent une facilité pour "licencier " et "baisser les salaires", mais aussi dégrader les conditions de travail et "empêcher les salariés de se défendre ". C'est le troisième mouvement de de colère en un plus d'un mois (après les 12 et 21 septembre)... mais c'est également une grogne en solitaire.

A Paris, la manifestation partira à 14 heures de Montparnasse en direction de Denfert-Rochereau. La quasi-totalité des trains de la SNCF rouleront normalement jeudi, assure-t-on à la SNCF, qui prévoit de légères perturbations sur certaines lignes Intercités et TER. En revanche, le trafic sera "normal" sur le réseau TGV et International, ainsi qu'en région parisienne (Transilien). Toutefois, Philippe Martinez, le patron de la CGT a fait le choix de défiler à Marseille. Si dans la plupart des régions, aucune perturbation n'est à craindre, les Intercités de nuit Paris-Toulouse et Paris-Nice ne circuleront pas mercredi soir et jeudi soir, a précisé un porte-parole de l'entreprise.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL