Londres " loin du compte sur les engagements financiers ", selon Macron — Brexit

Claudine Rigal
Октября 20, 2017

"Nous n'avons pas fait aujourd'hui la moitié du chemin".

Le président du Conseil européen Donald Tusk a déclaré mercredi ne pas s'attendre à une "percée" dans les négociations sur le Brexit lors du sommet européen de jeudi et vendredi à Bruxelles, malgré l'intervention prévue de Theresa May.

"Nous sommes loin du compte sur les engagements financiers", a dit Macron, jugeant qu'il restait "un effort important à faire de la part du Royaume-Uni" sur la facture du divorce, un point considéré comme une priorité par l'UE. "Nous sommes aujourd'hui loin du compte sur les engagements financiers", estime le président de la République.

Si des avancées ont été réalisées sur les deux derniers points, la position britannique quant au respect de ses engagements financiers manque de clarté aux yeux des dirigeants européens. Ces conditions sont nécessaires pour Emmanuel Macron avant de passer à la phase 2 des négociations sur la transition post-Brexit et les relations futures entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. Les trois dossiers en question sont le règlement financier du divorce, le sort des expatriés et les conséquences du Brexit pour l'Irlande. Ce n'est qu'une fois que des "progrès suffisants" auront été constatés dans ces dossiers que les 27 accepteront d'ouvrir véritablement les négociations sur leurs relations futures.

D'autres rapports

Discuter de cet article