L'opposant Navalny est sorti de prison — Russie

Claudine Rigal
Octobre 22, 2017

L'avocat de 41 ans, principal opposant de Vladimir Poutine, avait été condamné à vingt jours de détention début octobre pour appels à des manifestations non autorisées.

Dans son petit mot, l'opposant, connu pour sa lutte contre la corruption mais également pour ses propos racistes, explique qu'il prendra la parole dès ce soir lors d'un rassemblement à Astrakhan, à quelque mille kilomètres au sud-est de Moscou. Avec de telles manifestations, l'opposant espère rythmer la campagne électorale en vue du scrutin de 2018.

Mais mardi, alors qu'il était encore en détention, la présidente de la commission électorale centrale, Ella Pamfilova, a mis un coup d'arrêt à ses ambitions présidentielles, affirmant qu'il est inéligible jusqu'en 2028 en raison d'une condamnation de justice. Des milliers de personnes s'étaient réunies dans plusieurs villes et au moins 270 avaient été arrêtées.

L'avenir politique d'Alexeï Navalny reste toutefois flou: la commission électorale centrale l'a jugé en juin dernier inapte à se présenter contre Vladimir Poutine en raison d'une condamnation de justice pour détournement de fonds datant de février dernier. Cela a valu à Alexaï Navalny d'être emprisonné.

Il l'annonce sur son compte Instagram.

Qui est Alexeï Navalny, l'homme qui rêve de chasser Poutine du Kremlin?

Sorti de prison, Alexeï Navalny pourrait désormais avoir l'occasion de se positionner clairement face à cette nouvelle rivale, qui a incarné la jeunesse dorée de la première décennie de l'ère Poutine, avant de se rapprocher de l'opposition au moment des manifestations de 2011-2012.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL