Menaces sur le procès Merah ?

Claudine Rigal
Octobre 18, 2017

Tous deux ont été interpellés ce mercredi matin, aux alentours de 6 heures et placés en garde à vue, a-t-on appris de source policière, confirmant une information du Point. Il est soupçonné d'avoir effectué des repérages sur le fonctionnement des portiques de détection ainsi que dans la salle d'audience.

Sont notamment issus de cette filière, qui recrutait des candidats au djihad au début des années 2000, les frères Kouachi, responsables de l'attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015, ou Farid Benyettou, qui avait recruté les deux frères en 2003-2004, et avait été condamné en 2005.

Le journal précise que cet homme est connu des services de police et de justice pour vols avec violence, recel, trafic de stupéfiants, et que l'individu fréquente les milieux islamistes des Buttes-Chaumont, à Paris.

L'homme est en garde à vue pour intrusion non autorisée dans un monument classé et association de malfaiteurs.

Le procès des complicités de Mohamed Merah, qui a tué en mars 2012 à Toulouse et Montauban, au nom du jihad, trois militaires, un enseignant et trois enfants d'une école juive avant d'être tué par la police, s'est ouvert lundi 2 octobre devant les assises spéciales de Paris.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL