Peu de changement pour les députés de la Rive-Sud — Remaniement ministériel

Claudine Rigal
Octobre 12, 2017

Il s'agit de la nomination de Nicole Ménard à titre de whip en chef du gouvernement. Celle-ci devient ministre déléguée aux Transports. Elle avait la Condition féminine et les Petites et Moyennes Entreprises.

Laurent Lessard perdra probablement le ministère des Transports, mais pourrait conserver celui de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, à moins qu'il soit tout simplement exclu du conseil, tout comme Rita de Santis, qui était ministre responsable de l'Accès à l'information et de la Réforme des institutions démocratiques.

Déjà responsable des dossiers économiques épineux comme celui de l'Accord nord-américain de libre-échange (ALÉNA) et du conflit entre Bombardier et Boeing, Dominique Anglade se voit en plus confier le rôle, symbolique, de vice-première ministre.

Plusieurs autres ministres conservent les mêmes fonctions qu'auparavant: Geoffrey Kelley (Autochtones), Jean D'Amour (Stratégie maritime), Dominique Vien (Travail), Francine Charbonneau (Aînés), Lucie Charlebois (déléguée à la Santé publique), Christine St-Pierre (Relations internationales), Julie Boulet (Tourisme) et Luc Blanchette (délégué aux Forêts).

Lise Thériault subit une rétrogradation, responsable désormais de la Protection des consommateurs et de l'Habitation, un nouveau ministère.

De son côté, Pierre Arcand, qui occupait le poste de ministre de l'Energie et des Ressources naturelles, a hérité de la présidence du Conseil du Trésor et du ministère responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes, en remplacement de Pierre Moreau qui lui a succédé à la tête de son ancien ministère.

Luc Fortin passe de la Culture à la Famille. Elle cède sa place à Kathleen Weil, qui, elle, perd le portefeuille de l'Immigration, à la suite du cafouillage entourant la consultation sur la discrimination systémique et le racisme.

À l'Assemblée nationale, en fin de journée, mardi, 30 chaises et deux fauteuils ont été soigneusement installés à l'avant du Salon rouge, en vue de la cérémonie d'assermentation avec le Lieutenant-gouverneur. "Les Québécois peuvent compter sur moi et sur notre équipe pour défendre leurs intérêts, naviguer avec confiance et vision et construire l'avenir selon leurs attentes", a-t-il insisté.

Stéphane Billette prend du galon au sein du gouvernement Couillard.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL