Pourquoi une journée internationale des droits des filles ?

Claudine Rigal
Octobre 11, 2017

Ce jour 11 Octobre 2017, la Communauté Internationale célèbre la 6 journée internationale de la fille.

Le ministère de l'Europe et des affaires étrangères a reçu le 9 octobre des représentantes malienne, sénégalaise et franco-capverdienne de l'ONG "Plan international" à l'occasion du lancement de son rapport "Libérons le pouvoir des filles".

Le monde compte aujourd'hui 1,1 milliard de filles.et des millions de filles vivent, actuellement dans des situations d'urgence.

En effet, Plan international va permettre à près 600 filles de prendre le pouvoir dans 60 pays pour mobiliser le public en faveur de l'égalité de genre. L'objectif de notre intervention est d'assurer que les filles soient en bonne santé, jouissent de bonnes conditions de vie avec des habiletés et compétences pratiques qui leur confèrent l'autonomie.

"Il n'existe aucun instrument de développement plus efficace que l'éducation des filles". Afin d'assurer une éducation de qualité pour les filles dans un environnement sans violence, et de promouvoir l'exercice de leur droit à la santé sexuelle et reproductive, BØRNEfonden à travers ses différents programmes a sensibilisé plus de 500 000 parents, leaders communautaires, responsables des collectivités locales et autres sur les violences, les trafics et discriminations à l'égard des filles.

Les droits des filles sont des droits humains.

Aujourd'hui, de nombreuses associations se mobilisent pour faire connaître les droits des filles et mobiliser institutions et organisations internationales afin de les empouvoirer. Nous lançons un appel à toutes les parties prenantes pour une plus grande mobilisation et un engagement accru en vue de l'autonomisation des filles.

Premières victimes des inégalités et des discriminations dans le monde, en particulier dans les pays en développement, les filles sont maintenues malgré elles dans un statut inférieur à l'homme qui ne leur permet pas de faire entendre leur voix et de s'extirper de leur situation de pauvreté.

La nécessité de mettre fin au mariage des enfants et à l'excision est indéniable. Que l'intégrité physique et psychique des filles soit préservée à tout prix!

L'accès à l'éducation sexuelle, aux soins appropriés, aux infrastructures adéquates respectant les besoins spécifiques des filles doit rester une priorité nationale afin de donner aux filles la chance d'exprimer leur plein potentiel.

"Si nous voulons que nos efforts aboutissent à la construction d'un monde en meilleure santé, plus pacifique et équitable, les classes du monde doivent être remplies de filles aussi bien que de garçons", affirmait l'ex-Secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL