Prélèvement à la source : un coût de 420 millions pour les entreprises

Xavier Trudeau
Octobre 10, 2017

Qui a dit que le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu serait facile à mettre en place? L'Inspection avait été mandatée par le gouvernement pour rassurer le patronat, hostile à la réforme de la fiscalité. L'essentiel de ce coût est dû "aux ressources internes qui seraient mobilisées pour le paramétrage des logiciels, la formation des utilisateurs et la communication auprès des salariés", expliquent les auteurs de cette étude, qui assurent qu'un "plan de communication adéquat" permettrait de réduire la somme. Elles visent notamment à permettre aux employeurs d'appliquer le taux de prélèvement du salarié dès le premier mois d'embauche, évitant ainsi le recours au taux par défaut, ainsi qu'à renforcer le dispositif d'accompagnement des employeurs par l'administration, notamment grâce à un kit de démarrage qui sera fourni dès 2018 à tous les collecteurs.

Voulu par François Hollande, le prélèvement à la source devait initialement voir le jour début 2018.

Un second rapport sur la phase de test en conditions réelles menée cet été "a permis de détecter des anomalies techniques et de les corriger".

Le gouvernement tirera les conséquences des conclusions de ces trois rapports "dans le projet de loi de finances rectificative qui sera présenté en fin d'année", est-il également précisé.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL