Un casque bleu tué et douze blessés — RDC

Xavier Trudeau
Octobre 9, 2017

Trois rebelles sont également morts, selon la même source. Une "réunion de crise" doit se tenir au siège de la Monuco dans la capitale congolaise, Kinshasa. Les casques bleus blessés ont été évacués vers l'hôpital de la Monusco à Goma, le chef-lieu du Nord-Kivu.

Cette attaque est survenue sur fond de "combats intenses" à l'arme lourde et légère, qui ont opposé dimanche l'armée de la République démocratique du Congo à des membres des Forces démocratiques alliées (ADF). "L'ennemi a coupé de gros arbres qui bloquent la route", a déclaré le capitaine Mak Hazukay, sans livrer de bilan de pertes humaines.

Gilbert Kambale, un militant de la société civile de Béni, affirme que 22 personnes sont portées disparues.

Selon la mission de l'ONU en RDC (MONUSCO), c'est l'évasion massive de prisonniers en juin dernier à Beni qui a permis aux rebelles des ADF de renforcer leurs rangs dans le Nord-Kivu. "Nous ne savons pas si elles sont mortes ou détenues par ces ADF", a précisé l'administrateur, Amisi Kalonda.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL