Un chirurgien suspendu après la mort d'un patient — Strasbourg

Evrard Martin
Octobre 6, 2017

Condamné à quinze mois de prison avec sursis après le décès d'un adolescent à l'hôpital de Strasbourg, le Dr Raphaël Moog a été sanctionné cette fois par le conseil de l'ordre des médecins.

Dans cette affaire, le chirurgien est accusé d'avoir trop tardé à enlever la rate du jeune homme, qui se l'était fracturée après son accident. Il écope de trois ans d'interdiction d'exercer, dont deux avec sursis.

Un chirurgien strasbourgeois de 49 ans a été condamné par l'ordre des médecins à un an d'interdiction d'exercer pour avoir "privé de toute chance de survie" un adolescent décédé dans son service en 2008, a-t-on appris aujourd'hui auprès de l'avocat de la famille de la victime.

Raphaël Moog: "j'ai agi en fonction des informations qu'on me donnait" Dr Raphaël Moog, chirurgien condamné pour la mort de Maxime Walter.

Le conseil régional de l'ordre des médecins d'Alsace est chargé de mettre en oeuvre cette condamnation. Le médecin précise que, cet appel étant suspensif, il pourra donc poursuivre son activité le temps de l'instruction de cet appel.

La justice ordinale va donc plus loin que la justice pénale, qui n'avait pas prononcé d'interdiction d'exercer.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL