Un huitième enfant meurt écrasé sous une commode Ikea — États-Unis

Xavier Trudeau
Octobre 22, 2017

Le drame remonte au mois de mai dernier. Jozef, un enfant alors âgé de deux ans, fait la sieste seul dans sa chambre. La famille est aujourd'hui "dévastée" par le décès du petit garçon.

Au total, Ikea aurait rappelé près de 29 millions de coffres et commodes du modèle Malm qui sont vendus par l'enseigne Suédoise comme l'affirme ABC News. En juin 2016, la marque avait procédé au rappel de plusieurs modèles de meubles à trois tiroirs, expliquant qu'il y avait un risque qu'il se renverse. À l'époque, la marque avait proposé aux clients un remboursement ou un kit pour fixer leur achat au mur et éviter tout accident. Pour l'avocat de la famille, le simple rappel lancé par Ikea a été insuffisant: "La mort de Joseph était parfaitement évitable", a-t-il déclaré au journal The Inquirer.

Et d'avoir ajouté que les produits mis en vente se doivent d'être stables sans nécessité d'y ajouter d'ancrage.

Selon une étude réalisée en janvier par la Commission américaine pour la sécurité des consommateurs, seuls 3% des 29 millions de commodes vendues par Ikea aux Etats-Unis auraient été rapportées.

Dans un communiqué, Ikea a présenté ses condoléances à la famille du petit Jozef: "Nos pensées vont à la famille affectée, et nous lui offrons nos sincères condoléances en cette période difficile". L'entreprise avait d'autre part dit son intention de faire un don de 50.000 dollars à trois hôpitaux pour enfants ainsi qu'un autre de 100.000 dollars pour la Shane's Foundation, une association caritative venant en aide aux jeunes. "L'année dernière, ce prétendu rappel a été faiblement médiatisé par Ikea et inefficace à faire disparaître des chambres des enfants ces commodes instables et défectueuses à travers le pays".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL