Une nouvelle aide à l'achat sera créée en 2018 — Vélo électrique

Xavier Trudeau
Octobre 11, 2017

La ministre des Transports Elisabeth Borne a donc annoncé ce mardi 10 qu'un "nouveau dispositif de soutien" va être mis en place à partir du 1er février. "Le gouvernement, et moi en particulier, sommes attachés au soutien aux mobilités actives, et le débat qui s'ouvre dans le cadre des Assises doit permettre d'imaginer un nouveau dispositif de soutien", a assuré Elisabeth Borne lors d'un discours tenu à l'occasion des Rencontres nationales du transport public à Marseille. "Je souhaite que nous puissions mettre en œuvre des nouveaux outils simples et efficaces dès 2018", a-t-elle précisé.

A compter du 19 février 2017 et jusqu'au 31 janvier 2018, l'État accorde une aide pour l'acquisition d'un vélo électrique neuf n'utilisant pas de batterie au plomb. Sur la question de l'avenir du ferroviaire, l'ancien PDG d'Air France-KLM, Jean-Cyril Spinetta, missionné par le Gouvernement " rendra ses propositions en janvier 2018". La ministre des Transports enfonce le clou " Le sens de cette pause, c'était de nous inviter collectivement à penser la mobilité et nos infrastructures autrement, à procéder à un nouveau départ", a plaidé également la ministre, constatant que "les uns et les autres sont amenés à se réinterroger sur le bien-fondé de chaque projet, sur son financement, sur sa gouvernance, sur son calendrier". Une personne physique ne peut en bénéficier qu'une fois. Le montant de l'aide est de 20 % du coût d'acquisition, dans la limite de 200 €.

Le gouvernement a pris note de " l'émotion " suscitée par la suppression à venir de la prime d'aide à l'achat d'un vélo à assistance électrique. "Dans son état actuel, cette prime ne répondait pas complètement à l'objectif que l'État s'était fixé en la matière, même si elle a pu permettre un développement du marché", a justifié Élisabeth Borne.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL