UPM : le patron sabote l'usine à papier

Evrard Martin
Octobre 26, 2017

Triste épilogue d'un trop long feuilleton qui a conduit à la fermeture de la papeterie, la plus ancienne d'Europe, en 2014.

A Docelles, dans les Vosges, l'ancien directeur de l'usine à papier UPM a détruit les machines qui devaient être vendues aux enchères demain.

Sur 128 lots, 70 ont trouvé acquéreur. L'une des pièces est partie au prix de 215 000 euros.

Une vente qui a été ternie par la découverte, samedi dernier, du sabotage des machines.

Les acquéreurs, papetiers et revendeurs, sont principalement des professionnels européens et asiatiques.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL