"Valeurs actuelles": Une enquête ouverte après le détournement de plusieurs millions d'euros

Xavier Trudeau
Octobre 18, 2017

Entre 5 et 7 millions d'euros, telle est la somme totale qu'aurait détournée le secrétaire général et patron de la diffusion de Valeurs Actuelles sur de nombreuses années.

Le magazine "Valeurs actuelles" a-t-il été victime des combines de l'un de ses propres employés? Propriété depuis 2015 de l'homme d'affaires franco-libanais Iskandar Safa, qui vient d'acheter le mensuel Mieux vivre votre argent au groupe SFR, le groupe Valmonde devrait enregistrer un bénéfice de 2 millions d'euros en 2017, selon sa direction. Et ce, à des fins d'enrichissement personnel.

Ce système de surfacturation aurait profité à une personne extérieure au journal et à un responsable du groupe, qui a été mis à pied à titre conservatoire et contre lequel une procédure de licenciement pour faute lourde a été engagée, selon cette source.

"Dans cette affaire, le journal est la victime, insiste Kerdrel.La situation est très pénible pour toute la maison". A écouter le récit du directeur de Valeurs actuelles, le salarié écarté réglait à certains fournisseurs, pour le compte du journal, des notes qu'il aurait lui-même surfacturées. "J'avais des doutes depuis plusieurs mois à cause du montant de certaines factures, raconte Kerdrel. J'ai compris ce qui se passait le jour où un fournisseur m'a appelé pour évoquer le paiement d'une commission de plusieurs centaines de milliers d'euros qu'il devait faire chaque année".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL