Vers la fermeture de plusieurs gares et dessertes de TGV — SNCF

Xavier Trudeau
Octobre 17, 2017

L'ancien PDG d'Air France-KLM a souligné qu'il allait consulter toutes les parties prenantes, des opérateurs aux syndicats en passant par les voyageurs et l'autorité de régulation. Une situation qui peut paraître incongrue, même si le pedigree de Jean-Cyril Spinetta plaide plutôt en sa faveur.

Mais ce dernier n'a reçu la lettre de mission que ce lundi 16 octobre, et il aura trois mois environ pour phosphorer sur le sujet, en s'appuyant sur les nombreux travaux et rapports déjà réalisés sur le sujet. Ils alimenteront un projet de loi d'orientation des mobilités censé être déposé au premier semestre 2018.

La ministre des Transports lui a demandé de plancher sur trois thèmes qui vont bousculer le paysage du ferroviaire dans les prochaines années. Le premier, c'est de déterminer la place du transport ferroviaire dans un marché en pleine mutation.

Deuxième sujet d'étude: repenser le modèle économique d'un secteur à bout de souffle. Dans ce cadre, il pourrait proposer des fermetures de dessertes et de gares locales. Enfin, il y a l'ouverture à la concurrence en 2020, avec des TER et des trains d'équilibre du territoire concurrents qui pourront rouler sur le chemin de fer français en 2023.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL