VIDÉO - À l'Assemblée, Nicolas Hulot répond avec mépris au député "peu importe"

Claudine Rigal
Octobre 11, 2017

Au cours de la séance de questions au gouvernement, ce mardi, le député Les Constructifs Yannick Favennec a interrogé Nicolas Hulot sur les liens entre sa Fondation et certains médiateurs, nommés dans l'insoluble dossier de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et qui doivent remettre au gouvernement un énième rapport d'expertise avant la fin de l'année. Pour l'heure, il semblerait que les trois experts penchent plutôt en faveur de l'option alternative: l'adaptation de l'aéroport de Nantes.

Les militants pour le transfert de l'aéroport de Nantes vers Notre-Dame-des-Landes se sont donné rendez-vous samedi 14 octobre à 10 h, dans le hall de l'aéroport. Or, deux des dirigeants de cette société sont des personnalités que vous connaissez très bien. Grandjean et Jancovici ont pris des positions personnelles contre Notre-Dame-des-Landes", a ajouté Yannick Favennec, avant de conclure: " Alors monsieur le ministre, Notre-Dame-des-Landes, réelle médiation ou véritable manipulation? Vous lui avez d'ailleurs remis la légion d'honneur. [.] L'appartenance de ces deux personnalités à la Fondation Hulot créé la suspicion sur l'indépendance de leurs futures conclusions. ['Favennec', entend-on dans l'hémicycle] Peu importe. "Je vous demanderai de faire la démonstration que j'ai en quoi que ce soit participé de près ou de loin, non seulement à la nomination des experts mais à la demande de ces experts de désigner Carbone 4 pour faire cette évaluation sur les émissions de gaz à effet de serre dans les deux projets", a déclaré le ministre.

" L'aéroport était promis pour le 1er octobre 2017", rappelle Jean-Claude Lemasson, le maire de Saint-Aignan-de-Grand-Lieu, qui fera, lui aussi, partie de la manifestation.

"Nicolas Hulot a dénoncé un " propos lourd d'insinuation ", assurant avoir " découvert " la mission confiée à Carbone 4 via la question du député de Mayenne".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL