Voitures brûlées, arrestations... Ce que l'on sait — Bois de Boulogne

Claudine Rigal
Octobre 12, 2017

Les pompiers de Paris sont intervenus ce jeudi au Bois de Boulogne pour éteindre des feux de voiture. Une manifestation se tenait ce matin à proximité, trois personnes ont été interpellées.

[Mis à jour le 12 octobre à 14h08] 41 personnes ont été interpellées en marge d'un congrès réunissant un ensemble de directeurs des ressources humaines de grandes entreprises hexagonales qui se déroule depuis hier au Bois de Boulogne.

Selon la préfecture, vers 9h20, environ 80 individus dont une trentaine était encagoulée ont dégradé 7 véhicules en stationnement dont 3 ont été incendiés.

A leur arrivée sur place, la police a également été prise à partie par les manifestants qui leur auraient jeté des projectiles.

Aucun blessé n'est semble-t-il à déplorer.

Selon La République de Seine-et-Marne l'objectif de ce rassemblement illégal était d'organiser une "chasse aux DRH" dans le but de dénoncer les nouvelles formes de management. Le préfet de police Michel Delpuech a "fermement" condamné "ces agissements inadmissibles dont les auteurs devront répondre devant la justice".

Dans une tribune intitulée "Pénicaud au Pré Catelan, le bois de Boulogne aux fainéants!", publiée sur le blog du site Mediapart, les militants à l'origine de cette convergence s'indignent.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL