13 novembre : une victime honorée avec les soldats morts pour la France

Claudine Rigal
Ноября 13, 2017

Une plaque commémorative a été dévoilée sur le monument aux morts de Château-Larcher dans la Vienne, samedi 11 novembre. Le 13 novembre 2015, des terroristes lui ont enlevé la vie sur la terrasse du Carillon, un bar du 10e arrondissement de Paris, visé par les tirs d'un des commandos jihadistes.

France 3 Nouvelle Aquitaine, présent lors de la cérémonie, a interrogé la mère de la jeune femme, qui aurait 28 ans aujourd'hui.

Le choix de la date de l'armistice de la Première guerre mondiale et l'hommage national à toutes les victimes de guerre, "n'est pas un hasard, il est délibéré", a expliqué le maire de Château-Larcher, Francis Gargouil. "J'ai même mis un drapeau à côté de sa tombe parce que j'estime qu'elle était française et c'est pour ça qu'elle a été tuée", témoigne Élisabeth Boissinot. La place doit être rénovée d'ici les prochains mois et sera alors baptisée "place Chloé".

D'autres rapports

Discuter de cet article