Accusé de viols, Tariq Ramadan mis en congé de l'université d'Oxford (université)

Claudine Rigal
Novembre 7, 2017

L'islamologue et théologien suisse controversé Tariq Ramadan, visé par deux plaintes pour viol en France et accusé d'abus sexuel sur des mineures en Suisse, est mis en congé de l'université d'Oxford, où il enseigne.

L'université d'Oxford explique, dans un communiqué, la décision a été prise "d'un commun accord et avec effet immédiat".

Elle souligne que ce congé "n'implique aucune présomption ou acceptation de culpabilité et permet au professeur Ramadan de répondre aux accusations extrêmement graves portées contre lui".

Faisant l'objet de deux plaintes pour viol (en France), le penseur de l'Islam fait face à des réactions de plus en plus hostiles, sur la toile, mais aussi de la part de ses élèves. Ce père de quatre enfants, marié depuis plus de 30 ans à une Française convertie s'est dit "serein et déterminé". Tariq Ramadan y enseignait les études islamiques contemporaines depuis 2009. "L'Université a toujours reconnu la gravité des accusations contre le professeur Ramadan, tout en rappelant l'importance d'être objectif et les principes de justice et de procédures correctes, a précisé l'institution".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL