Au moins trois morts dans une manifestation de l'opposition à Nairobi — Kenya

Claudine Rigal
Novembre 18, 2017

Selon la police kenyane, au moins cinq personnes ont été tuées lors d'un rassemblement de l'opposition dans la capitale Nairobi.

Les opposants escortaient le convoi du leader de l'opposition et ancien candidat à l'élection présidentielle Raila Odinga, 72 ans, qui se dirigeait de l'aéroport international au centre de Nairobi.

La police a nié avoir utilisé des balles réelles.

La manifestation était interdite par les autorités.

Des manifestants ont riposté en lançant des pierres sur les forces de l'ordre.

Les décès sont survenus pendant des échauffourées sur l'une des principales routes menant au quartier d'affaires de Nairobi, a rapporté un photographe.

Le voyage d'Odinga en Amérique fait partie de la stratégie de combat de l'opposition contre la réélection controversée du président Uhuru Kenyatta, le 26 octobre. La Cour suprême rendra son jugement lundi 20 novembre, date limite autorisée par la Constitution. Dans son recours, M. Mwau estime que la Cour suprême doit invalider la présidentielle du 26 octobre, comme elle l'avait fait, sur fond d'"irrégularités" ayant entaché la transmission des résultats, pour l'élection du 8 août.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL