Avoir un chien aiderait à se maintenir en bonne santé

Evrard Martin
Novembre 28, 2017

Des chercheurs suédois viennent d'identifier une nouvelle raison d'aimer son chien.

Selon une étude publiée le 17 novembre 2017 dans la revue Scientific Reports, une équipe suédoise vient de mettre en évidence les effets cardioprotecteurs des chiens, au bénéfice de leurs maîtres: il apparait que le risque de mortalité, notamment pour causes cardio-vasculaires, serait nettement diminué.

Dans cette immense étude, plus de 3,4 millions de personnes âgées de 40 à 80 ans et sans antécédent cardiovasculaire ont été suivies sur une période de douze ans. Ils ont croisé les données humaines d'hospitalisations et décès avec celles du fichier des chiens - car en Suède, la loi oblige les propriétaires à les tatouer et les enregistrer. Et chez les personnes célibataires, le résultat est encore plus impressionnant: la mortalité cardio-vasculaire baisse alors de 36%, et le risque d'infarctus chute de 11%.

Plusieurs hypothèses sont avancées pour expliquer ces résultats. D'abord, les propriétaires de chiens marchent plus que les autres: environ 22 minutes et 2760 pas de plus que les autres chez les personnes de plus de 65 ans, selon une étude britannique parue en juin dernier.

Quand les animaux nous aident à communiquer Les animaux, des "soignants" de plus en plus reconnus Le tabagisme passif est aussi dangereux pour nos animaux Les animaux peuvent-ils aider à guérir? .

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL