Brucellose L'abattage de 20 bouquetins autorisé en Haute-Savoie

Evrard Martin
Novembre 2, 2017

La préfecture de Haute-Savoie a autorisé mardi l'abattage, d'ici la fin de l'année, de 20 bouquetins potentiellement atteints de brucellose dans le massif du Bargy, dans le but d'éradiquer progressivement cette maladie infectieuse que redoutent les éleveurs. Les opérations ne concerneront que les animaux présentant des signes de brucellose et évoluant dans des zones "où la concentration en animaux séropositifs est importante", indique France Bleu.

Les prélèvements cesseront le 31 décembre 2017. "Un bilan sera tiré pour que, par la suite, les opérations les plus appropriées puissent s'intégrer dans le cadre de la stratégie pluriannuelle qui permettra d'endiguer l'enzootie de brucellose au sein de la population de bouquetins du Bargy afin de la préserver", précise la préfecture dans son communiqué. Seuls 70 avaient été tués. La décision des autorités vise les animaux atteints de brucellose, une pathologie transmissible aux bovins, et notamment aux vaches du massif dont le lait est utilisé pour fabriquer le reblochon, rapporte France Bleu Pays de Savoie.

Dans un communiqué diffusé le 11 octobre, plusieurs associations de protection des animaux avaient répété leur opposition " à tout abattage d'animaux non testés " au préalable.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL