Canal+ stoppe l'hémorragie de ses abonnés en France

Xavier Trudeau
Novembre 18, 2017

De fait, au troisième trimestre, le groupe audiovisuel a non seulement su stabiliser sa base clientèle à 4,99 millions, mais il a aussi gagné 1 000 abonnés supplémentaires. Son chiffre d'affaires (CA) progresse de 2,7%, et les restructurations de Canal+, après des fuites d'abonnés importantes, commencent à porter leurs fruits: depuis la première fois depuis 3 ans, le solde d'abonné (abonnements - résiliations) est positif, et malgré un CA en baisse, il y a une " amélioration ". Nous avons stabilisé le nombre dabonnés individuels en France par rapport au trimestre précédent, à 4,99 millions.

De 5,4 millions d'abonnés directs au 30 septembre 2016, Canal+ était tombé à 5,25 millions fin 2016 et sous la barre des 5 millions à la fin juin 2017, sous l'effet de la concurrence de BeIn Sports ou SFR dans le sport ou Netflix dans le cinéma et les séries. En ajoutant les 3 millions d'abonnés via ses offres distribuées par les opérateurs télécoms sur la période, il affiche un total de 8,008 millions d'abonnés.

Canal+ pense "que la télé payante peut progresser en France avec les nouvelles offres couvrant toutes les gammes de prix et sans engagement que nous avons mises en place". "Nous allons continuer à lancer de nouvelles offres dans les mois qui viennent", a-t-il promis. Cela passera par la création d "une activité de production de séries en France ",un peu à l'instar de StudioCanal dans le cinéma, le but étant de produire pour le groupe lui-même et pour les autres chaînes.

Se félicitant des "excellentes performances des neuf premiers mois de 2017" pour cette activité, Vivendi prévoit une hausse d'environ 10% de son chiffre d'affaires et une croissance de près de 20% de son résultat opérationnel ajusté (Ebita) en 2017. Le groupe doit donc poursuivre ses efforts, ce d'autant que Vivendi la maison-mère ne communique pas sur le revenu moyen mensuel par abonné via les opérateurs (45,4 euros par abonné direct). Le groupe Havas a publié séparément un chiffre d'affaires en ralentissement de 2,2% au troisième trimestre mais quasi stable (+0,1%) en organique, pénalisé notamment par ses marchés européens.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL