Création d'un lobby paneuropéen des plateformes — Streaming

Xavier Trudeau
Novembre 11, 2017

Alors que le streaming booste l'économie de la musique et que le cabinet Goldman Sachs estime qu'il générera des revenus mondiaux de 28 Md $ à l'horizon 2030, le lancement de Digital Music Europe (DME) répond à plusieurs enjeux liés au développement de ce marché. Digital Music Europe servira de ressource aux médias, aux acteurs de l'industrie musicale et surtout aux politiques et portera "une voix unique auprès des décideurs", explique Hans-Holger Albrecht, PDG de Deezer et président de cette nouvelle alliance.

La DME va permettre de " mettre en avant ce leadership, inspirer d'autres entrepreneurs européens et parler d'une même voix auprès des décideurs politiques.

Si aux Etats-Unis, c'est Apple qui règne en maître sur ce marché, en Europe, les choses sont radicalement différentes, puisque ce sont Spotify, Deezer et consorts qui se partagent le marché. La DME compte peser sur les débats autour du droit d'auteur, le géoblocage, les plateformes en ligne, la confidentialité, le transfert des données ou encore en matière de fiscalité.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL