Des chansons contre Paul Biya à l'Assemblée Nationale par les députés SDF

Claudine Rigal
Ноября 24, 2017

Depuis ce jeudi matin, les parlementaires du parti de Ni John Fru Ndi exigent un dialogue inclusif sur la crise anglophone avant leur participation aux travaux.

Les députés du Social democratic front (SDF, opposition) ont boycotté ce jeudi une séance de l'Assemblée nationale.

Pour le député issu de cette région en proie aux velléités sécessionnistes, il est temps que la chambre entière se prononce sur la question anglophone qui secoue le Cameroun depuis un an "Depuis un an, nous siégeons sans aucune discussions sur la crise anglophone " S'en est suivi un chahut indescriptible dans la salle. "Nous exigeons avant toute chose l'ouverture d'un dialogue inclusif sur la crise anglophone ", a renchéri Jean-Michel Nintcheu.

Il y a une semaine, l'institution législative, contrôlée majoritairement par le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) a été le théâtre d'un violent incendie qui a ravagé une grande partie de l'immeuble abritant les services de son administration, obligeant ses dirigeants à suspendre pour trois jours les travaux de la session budgétaire. C'est de le début de ce qu'ils ont appelé "Opération blocus ".

Les parlementaires du SDF avaient boycotté déjà les cérémonies d'ouverture de la session parlementaire de novembre en cours, aussi bien à l'assemblée nationale qu'au sénat.

D'autres rapports

Discuter de cet article