Des congés offerts aux salariés non-fumeurs — JAPON

Evrard Martin
Novembre 2, 2017

La PDG de la boîte, Takao Asuka, a donc eu l'idée de récompenser les salariés non-fumeurs en leur octroyant six jours de congés supplémentaires, afin de compenser le temps passé en pause-clopes par les salariés fumeurs.

Les non-fumeurs se voient donc récompensés d'un temps de travail jugé légèrement supérieur à celui de leurs collègues. "Comme nos bureaux sont situés au 29ème étage (.), cela prend au moins 10 minutes de descendre au rez-de-chaussée dans la salle fumeur du bâtiment et de revenir" sur son lieu de travail, précise le porte-parole.

La doléance a donc été entendue par le directeur de l'entreprise qui a proposé d'accorder six jours de congé à ceux qui arrêtent de fumer pendant un an, et donc qui stoppent les pauses cigarettes. Le "deal" a été lancé début septembre et aurait déjà convaincu quatre salariés sur 42 fumeurs dans la société. Il n'empêche qu'une telle mesure en France en inciterait plus d'un à prendre soin de sa santé! C'est du moins ce que pensent certains internautes, qui saluent cette initiative: "Si elle permet de diminuer le tabagisme, l'idée est intéressante", "Voilà une excellente idée qui peut (peut-être) motiver des fumeurs à arrêter", "Très bonne idée ", peut-on notamment lire sur le réseau social, même si d'autres accusent la société de "discrimination ". Une nouvelle qui pourrait inspirer les employeurs français à l'occasion du Mois sans tabac...

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL