Des médicaments sans ordonnance pour le rhume sur "liste noire"

Evrard Martin
Novembre 14, 2017

Près de la moitié des médicaments les plus vendus en pharmacie sans ordonnance présenteraient des risques pour la santé.

Mal de gorge - Angi-spray mal de gorge, Colludol, Drill, Drill miel rosat, Hexaspray, Humex mal de gorge lidocaïne-benzalkonium, Strefen sans sucre, Strepsils lidocaïne, Strepsils miel citron. 21 % des médicaments étudiés sont à privilégier selon l'enquête. Dans le collimateur de l'association de consommateurs, plusieurs "médicaments de l'hiver": Actifed Rhume, DoliRhume ou Nurofen Rhume.

Par ailleurs, 33% des médicaments évoqués sont considérés comme " passables", c'est-à-dire que " leur efficacité est faible ou non prouvée, mais ils sont généralement bien tolérés ".

Sujets d'actu Date d'ajout: 14/11/2017 Description: Le magazine a évalué le rapport bénéfice/risque d'une soixante de médicaments grands publics.

Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien: "Si on veut développer l'automédication, dans un premier temps, il faut donner une information précise sur les symptômes que l'on peut traiter en automédication, et surtout, quels sont les médicaments qui peuvent être utilisés et qui ont un bon rapport efficacité-tolérance", a-t-il développé. Parmi eux, le Vicks Vaporub, l'Imodiumcaps, le Gaviscon menthe, le Forlax 10 G et le Maalox sans sucre. "Et pourtant, dans la composition des " stars anti-rhume " par exemple, le cocktail vasoconstricteur-antihistaminique-paracétamol ou ibuprofène augmente " le risque de surdosage et d'effets indésirables gravissimes [tels que] des vertiges ou des accidents cardiovasculaires et neurologiques ". "En somme pour décongestionner un nez bouché, on met un bazooka à la disposition des malades ", selon ce hors-série qui évoque notamment la pseudoéphédrine.

Concernant la toux, seul un médicament est à privilégier, et 60 % à proscrire. Et ce en raison d'un détournement " marginal " de cette substance par des ados (via des cocktails " purple drank " mêlant sodas et produits pharmaceutiques), explique Adeline Trégouët, rédactrice en chef déléguée du magazine. Pour le Pr. Giroud, ils " devraient être retirés du marché". Sur les 4 000 médicaments mis en vente sans ordonnance, 600 seraient 'en accès direct en pharmacie'. Ces produits disponibles sans ordonnance contre la toux, le rhume ou le mal de gorge font grincer des dents le magazine 60 millions de consommateurs. Plus de 55 % des médicaments ont carrément une "efficacité zéro" très discutable.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL