"En partant de si loin..." — Guy Novès

Solenn Plantier
Novembre 12, 2017

"C'est vrai qu'elle ne correspond pas du tout au niveau d'une équipe internationale, même si le respect immense que nous avons pour les Néo-Zélandais nous oblige à voir les énormes qualités qui sont les leurs". Absence d'agressivité, fautes de mains, la liste est longue des reproches. On l'a vu immédiatement avec énormément de ballons perdus où la technique ne rentre même pas en jeu.

Le deuxième acte ne vous réconforte pas?

Je ne peux pas dire qu'il y a deux matches et que l'on est contents de la seconde période. On n'est pas rassurés. J'espère que mes joueurs ont pris conscience qu'on ne pouvait pas avoir un comportement tel que nous avons eu en première mi-temps pour jouer ce genre de match. En respectant un peu plus le ballon et l'adversaire, on a pu rivaliser dans la deuxième.

Que s'est-il passé à la pause? "On n'a pas été des adversaires valeureux durant cette première mi-temps", a pesté Novès en conférence de presse, trois jours avant une revanche prévue Lyon, avec des équipes remaniées. Bizarrement, il a fallu un électrochoc qui s'est fait sans avoir à crier. Le sélectionneur du XV de France a certes apprécié la réaction de ses hommes en seconde période.

Cela semble être une évidence de mettre de l'engagement pour un match international. Notre première période a été d'un très faible niveau. Nous pensions que leur capacité à livrer un grand match était là. Les circonstances en ont décidé autrement.

Qu'avez-vous pensé de votre jeune charnière Dupont-Belleau?

"Compte tenu du contexte du match, ils ont répondu à ce qu'on pensait d'eux: à savoir qu'ils ont des qualités individuelles". L'un et l'autre n'ont pourtant pas toujours bénéficié de ballons de qualité. On a vu les qualités individuelle d'Antoine, qui avec peu de choses peut faire beaucoup. Pour Anthony, c'est intéressant de le voir capable de faire certaines actions pour conduire un match pas si simple. "Il a essayé de remplir sa mission telle qu'on le lui avait demandé". J'attends de voir ce qu'ils valent. "Donc on va voir sur qui on peut compter pour la suite".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL