Encore trop d'antibiotiques consommés en France

Evrard Martin
Novembre 12, 2017

"Les antibiotiques, c'est pas automatique". Ainsi, "au Canada, les hommes sont 35 % moins susceptibles de fumer que ceux d'autres pays de l'OCDE" fait remarquer l'ICIS, et "les adultes de certains autres pays de l'OCDE risquent presque deux fois plus de mourir d'un AVC que les adultes canadiens". Seule la Grèce est devant la France. "Le Canada est dans la moyenne des pays semblables pour ce qui est des doses quotidiennes d'antibiotiques administrées".

" Il y a eu beaucoup de campagnes de sensibilisation mais elles ont un effet limité dans le temps". Sur 15 ans, la consommation d'antibiotiques en baisse de 11,4% en FranceSi la consommation d'antibiotiques a globalement baissé de 11,4% en France entre 2000 et 2015, elle a augmenté de 5,4 % entre 2010 et 2015, notait l'Agence du médicament ANSM dans un rapport publié en janvier.

La question dépasse les frontières françaises. L'OMS (Organisation mondiale de la santé) tire régulièrement la sonnette d'alarme sur l'augmentation de la résistance aux antibiotiques et le manque de nouveaux médicaments en développement.

Conséquence, une résistance accrue des bactéries aux traitements prescrits par les médecins. "En France, on estime que la résistance antibiotique cause 12.500 décès par an, des chiffres "probablement sous-estimés", avait souligné un rapport remis mi-septembre au ministère de la Santé, cité par BFM TV".

"C'est un débat international très fort, tous les pays s'inquiètent", commente Francesca Colombo, chef de la division de la santé de l'OCDE.

L'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) soutient que la prescription et la consommation d'antibiotiques au Canada sont inquiétantes et que beaucoup reste à faire pour corriger la situation. L'espérance de vie à la naissance, sa sécurité sociale et les ressources importantes allouées à la santé sont meilleures que la moyenne. La consommation d'alcool et de tabac reste cependant encore trop élevée.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL