"Envoyé Spécial" menacé par les coupes budgétaires — France Télévisions

Pierre Vaugeois
Novembre 24, 2017

En effet, la direction de l'information de France Télévisions pourrait envisager de modifier la grille des jeudis soirs de la chaîne publique. C'est la crainte aujourd'hui partagée par les rédactions de France Télévisions.

Les journalistes de France Télévisions se sont réunis jeudi 23 novembre en assemblée générale, inquiets des conséquences du plan d'économies annoncé par la direction de l'information sur les magazines d'information et les JT, dans le cadre de la baisse des crédits du groupe public. Le gouvernement a décidé fin septembre de réduire de 50 millions d'euros le budget du groupe public l'an prochain, à 2,57 milliards d'euros, par rapport à son contrat d'objectif et de moyens conclu avec l'ancien exécutif.

"Il se pourrait qu'on organise un vote d'une motion de défiance, ce qui serait une première d'après moi, contre la présidence de France Télévisions, si elle ne nous reçoit pas dans les prochaines heures, dans les prochains jours", menace Clément Le Goff, président de la Société Des Journalistes de France 2. Delphine Ernotte avait assuré qu'ils seraient épargnés par les économies demandées. "On met tout sur la table et on regarde là où on peut faire des économies, sous quelles formes on peut le faire et de manière équitablement répartie", a-t-il expliqué. "On regarde chaque émission les unes après les autres et on regarde quel type d'économies on peut faire avec potentiellement un peu moins d'émissions, une exposition moindre, une organisation un peu différente.", a-t-il poursuivi.

Selon Europe 1, il y a une inquiétude chez les journalistes de France 2.

La rédaction est d'autant plus échaudée que "la présidente nous avait reçus il y a quelques semaines pour nous assurer que l'information serait épargnée par les coupes budgétaires", regrette-t-on à la SDJ.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL