Françoise Héritier, anthropologue et grande figure du féminisme, est morte

Pierre Vaugeois
Novembre 15, 2017

Spécialiste des relations familiales et maritales, des questions du sexe et du genre, Françoise Héritier s'est depuis longtemps engagée dans la lutte contre la discrimination.

Françoise Héritier, un des très grands noms de l'anthropologie française, est morte à l'âge de 84 ans, a-t-on appris mercredi auprès de son éditrice Odile Jacob. C'est son éditeur Odile Jacob qui l'a annoncé.

Professeur honoraire au Collège de France, un prestigieux établissement public, où elle a succédé à Claude Lévi-Strauss, elle avait inauguré la chaire "d'étude comparée des sociétés africaines". Elle était une amie.

Elle avait reçu le 8 novembre dernier une distinction du Prix Fémina pour l'ensemble de son œuvre. Je me souviens de conversations à bâtons rompus, pleines de vivacité, de renversements, de tête-à-queue, de retours en arrière, de mots d'esprit, de fous rires, de mines offusquées... avec une amie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL