Hospitalisée à 80 ans, elle est mise dehors en pleine nuit — Vannes

Evrard Martin
Novembre 10, 2017

Fin octobre, Yvonne, 80 ans, est admise à l'hôpital de Vannes pour des vomissements suite à la prise d'un traitement pour une sciatique.

L'histoire peut paraître surréaliste. Après avoir été mise sous perfusion, après avoir passé des radiographies pour finalement être installée dans une chambre, un médecin vient la voir aux alentours de minuit pour lui annoncer qu'elle doit partir sur-le-champ.

Jusque là, tout semble aller pour le mieux pour qu'Yvonne retrouve la santé, la forme et l'appétit. "Elle s'est habillée toute seule et a été mise dehors", a expliqué son fils dans les colonnes du quotidien. Mais à minuit, un médecin la prie de quitter les lieux. Après avoir tenté en vain de joindre sa famille, la vieille dame, sans mode de transport, a été obligée de prendre un taxi pour rentrer chez elle en pleine nuit.

On demande à la patiente si elle dispose d'un moyen de paiement afin de pouvoir payer la course d'un taxi. "En pleine nuit, à 80 ans, ma mère s'est retrouvée devant l'hôpital et a payé 103 euros pour rentrer chez elle, à Belz", raconte son fils. "J'ai quand même du mal à comprendre".

Sollicité par nos confrères de Ouest France, l'hôpital de Vannes ne souhaite pas répondre pour le moment: "Cette personne n'a pas, pour le moment, sollicité le service de réclamation des usagers de l'établissement. Par conséquent, nous ne pouvons faire aucun commentaire sur sa prise en charge", ajoute la direction.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL