Ibra, le sélectionneur s'agace — Suède

Solenn Plantier
Novembre 14, 2017

Son agent Mino Raiola n'a en tout cas pas calmé les rumeurs si l'on en croit ce SMS envoyé aux journalistes du quotidien l'Expressen.

Il a pris sa retraite internationale à l'issue de l'Euro 2016. "A un moment donné, il va falloir arrêter et commencer à parler de tous les grands joueurs qu'il y a dans cette équipe", s'est ainsi emporté le sélectionneur suédois, lassé de devoir composer avec le spectre du meilleur buteur de l'histoire des " Blagult" (les Bleus et Jaunes).

Les Suédois à peine qualifiés pour le Mondial 2018, la rumeur d'un retour de Zlatan Ibrahimovic sous les drapeaux a éclos lundi soir. Il a arrêté et c'est un grand champion. Alors on s'est adapté et on joue d'une autre façon. C'est incroyable, il a arrêté de jouer avec nous il y a un an et demi et vous parlez encore de lui.

"Si on parlait plutôt des joueurs qui ont fait ça, bon sang!". Je suis très heureux et surtout pour ces joueurs.

Cela n'empêche bien évidemment pas les supputations, sur le désir d'Ibrahimovic de revenir en sélection pour la Coupe du monde, lui qui avait manqué celle de 2014 en raison de l'élimination en barrage, et avait déclaré modestement " qu'une Coupe du monde sans Zlatan, cela n'avait pas beaucoup d'intérêt ". Zlatan, lui, l'a déjà jouée en 2002 et 2006. Andersson sera-t-il assez solide pour lui dire non alors que la pression populaire pourrait l'inciter à l'accueillir à bras ouverts?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL