Il aurait transmis volontairement le sida à ses compagnes

Evrard Martin
Novembre 13, 2017

Un homme de 42 ans va être jugé à partir d'aujourd'hui et jusqu'à mercredi dans les Deux-Sèvres "pour administration de substance nuisible ayant entraîné une infirmité permanente".

Il multipliait les conquêtes et leur a transmis le virus du sida, dont il se savait porteur.

Il risque jusqu'à 15 ans de prison.

Informé depuis 2003. L'homme avait menti à ses anciennes compagnes. Et pour cause, son médecin peut en attester. C'est à ce moment là qu'il lui aurait expliqué la nécessité de se soigner et d'avoir des rapports sexuels protégés. Mais il est allé encore plus loin.

L'une d'elles, Séverine, a raconté ce qu'elle a vécu en 2007 au micro de la radio. "Je lui avais demandé de se protéger, il a retiré le préservatif". Il m'a montré un test qui était négatif.

Après deux ans de relation, des rumeurs lui viennent jusqu'aux oreilles: son compagnon se vanterait de multiplier les conquêtes alors qu'il est atteint du Sida. Depuis, et après de nombreuses recherche, elle a retrouvé trois autres femmes contaminées par le même homme.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL