Journée mondiale du diabète : lumière sur une maladie qui progresse en France

Evrard Martin
Novembre 14, 2017

Elle lance à l'occasion de la Journée mondiale dédiée à la maladie, les Etats généraux du Diabète et des Diabétique.

La Journée Mondiale du Diabète, organisée ce mardi 14 novembre 2017, par la Fédération Internationale du Diabète (FID) et soutenue par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), est la plus importante campagne mondiale de sensibilisation au diabète.

Le diabète est une maladie chronique qui se caractérise par un excès de sucre et donc, un taux de glucose élevé dans le sang. Plus fréquent, le diabète de type 2, également appelé insulino-résistant, est dû à une mauvaise utilisation de l'insuline par les cellules de l'organisme (insulinorésistance). Il résulte d'une anomalie (soit le pancréas fabrique toujours de l'insuline mais pas assez, par rapport à la glycémie, soit cette insuline agit mal).

Si les femmes ne sont pas davantage touchées par cette maladie chronique que les hommes, un certain type de diabète les concerne spécifiquement.

Pour le diabète de type 1, 42.500 cas ont été jusque-là diagnostiqués chez les enfants et les adolescents en Algérie en 2017. Dans les pays voisins, environ 1,65 million de personnes sont atteintes de diabète au Maroc contre 762.000 personnes en Tunisie. Elle a été lancée en 1991 comme réponse à l'escalade de l'incidence du diabète dans le monde.

La condition sociale: les populations défavorisées sont plus atteintes par le diabète. Le vieillissement de la population, un meilleur dépistage mais aussi l'augmentation du surpoids et de l'obésité seraient responsable de cette amplification du nombre de diabétiques. Par la gravité de ses complications, le diabète est un véritable enjeu de santé publique. Objectif, faire évoluer durablement la prise en charge du diabète et la vie quotidienne des patients.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL