Juppé, un "atout" pour entrer au gouvernement pour plus d'un Français sur deux

Claudine Rigal
Ноября 17, 2017

L'hypothèse d'un remaniement après le départ de Christophe Castaner, qui doit prendre la tête de LREM samedi, est évoquée. Même si l'actuel secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement n'exclut pas pour autant de rester au gouvernement. Selon le sondage "L'Opinion en direct", réalisé par Elabe pour BFMTV, sept Français sur 10 souhaitent qu'il quitte le gouvernement une fois élu. Si un "grand remaniement" avait lieu, seule son entrée pourrait constituer un atout pour le nouveau gouvernement pour 53% des personnes interrogées par Odoxa-Dentsu consulting. C'est bien évidemment le cas pour près de trois quarts des sympathisants de droite (hors Front national), mais aussi pour les partisans d'En Marche (70%), et pour la moitié des sympathisants de gauche interrogés.

Alors que l'élection de Christophe Castaner va se traduire par des mouvements dans l'équipe gouvernementale, ils sont 56 % à demander un "mini-remaniement" plutôt qu'un "large remaniement".

Ils ne sont en revanche guère qu'un peu plus d'un tiers (37 %) à le juger "plus soucieux de la moralité", 26 % "plus à l'écoute de ses adhérents", 25 % "plus démocratique " et 19 % "plus indépendant du président de la République ".

D'autres rapports

Discuter de cet article