La Chine tend la main à la Corée du Nord

Claudine Rigal
Novembre 15, 2017

Le gouvernement chinois a annoncé son intention de dépêcher ce vendredi 17 novembre en Corée du Nord un " représentant spécial " du président Xi Jinping.

Song Tao, chef du département international du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), se dirigera après-demain vers la Corée du Nord, selon Xinhua.

Le voyage interviendra aussi après que le président américain Donald Trump a conclu sa tournée de 12 jours en Asie qui l'a emmené entre autres en Corée du Sud et en Chine.

Beijing est le principal soutien diplomatique et économique de la Corée du Nord, mais ces derniers temps, les relations bilatérales se sont tendues.

Xi Jinping a souligné que le 19e Congrès national du PCC, qui s'est déroulé le mois dernier, avait débouché sur d'importants résultats en matière de construction d'un nouveau modèle de relations internationales, ce qui pourrait permettre la mise en place d'une communauté de destin d'importance stratégique entre la Chine et le Laos. Depuis, la Chine n'a cependant pas annoncé de nouvelles mesures.

En conformité avec la dernière batterie de sanctions onusiennes, Pékin avait déjà sommé fin septembre les entreprises nord-coréennes établies en Chine de cesser leur activité d'ici janvier.

Dans le même cadre, la Chine s'est également engagée à limiter drastiquement ses exportations de produits pétroliers raffinés.

Mais pour Washington, le géant asiatique - destinataire de la quasi-totalité des exportations nord-coréennes et fournisseur de pétrole au régime stalinien - peut en faire davantage pour enrayer les progrès des programmes nucléaire et balistique de Pyongyang.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL