La Corée du Nord a remplacé tous les gardes à sa frontière

Claudine Rigal
Novembre 25, 2017

Après la fuite d'un soldat nord-coréen, filmée par les caméras de surveillance depuis le Sud, le régime de Pyongyang a remplacé tous les gardes-frontières.

Entre 35 et 40 Nord-Coréens sont postés dans la seule zone démilitarisée (DMZ) entre les deux Corées, où les deux armées rivales se font face. Pour la presse sud-coréenne, les gardes-frontières "vont probablement être tenus pour responsables de ne pas avoir été capables d'empêcher la défection". Mais comme tous les lundis, aucune visite guidée n'avait lieu ce 13 novembre. On voyait ensuite le militaire sortir du véhicule et se lancer dans une course folle vers le Sud, poursuivi par plusieurs soldats nord-coréens lui tirant dessus.

Le Commandement des Nations unies en Corée (UNC) a rendu publiques, mercredi, les images de vidéosurveillance montrant la fuite éperdue du soldat vers le Sud sous les balles nord-coréennes.

Pour empêcher sans doute de futures défections, le régime de Pyongyang a commencé ces derniers jours à fortifier la zone par laquelle le fugitif est passé. Il a pu être secouru par des militaires sud-coréens.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL