La menace d'une action judiciaire contre le laboratoire Merck — Propecia

Evrard Martin
Novembre 10, 2017

Le finastéride à 1 mg et à 5 mg peuvent entraîner des risques de changements d'humeur, d'idées suicidaires et de dépression, selon l'ANSM qui recommande d'interrompre le traitement par finastéride en cas de symptôme psychiatrique. Alors que la polémique commence à monter, une association de victimes du médicaments envisage une action judiciaire, selon les informations du Parisien. Certains souffrent d'impuissance sexuelle irréversible, d'autres ont fait des tentatives de suicide " a t-il ainsi déclaré avant de préciser que l'objectif était "que des expertises soient lancées pour établir le lien de causalité entre le Propecia et ces effets secondaires".

Le 26 octobre, l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) a ainsi publié un point d'information pour alerter les professionnels de la santé ainsi que les patients. Et de mettre en garde contre tout changement d'humeur qui doit impérativement conduire à une interruption du traitement et à la mise en place sans délai d'une surveillance.

Le finastéride à la dose de 1 mg (Propecia et génériques) est indiqué dans le traitement de la chute de cheveux (alopécie androgénétique), chez l'homme uniquement. Quand il est dosé à 5 mg (Chibro-Proscar et génériques), il est prescrit dans le traitement et le contrôle de l'hypertrophie bénigne de la prostate. "Ces effets ne sont pas réellement prouvés mais le principe de précaution s'applique", explique la docteur Caroline Semaille, directrice des médicaments anti-infectieux, en hépato-gastro- entérologie et en dermatologie à l'ANSM.

Dans le premier cas, il est vendu sous le nom de Propecia, et dans le second, sous le nom de Chibro-Proscar. Mais la notice mentionne déjà ces effets indésirables. Cette enquête canadienne, menée auprès de 93 000 hommes de plus de 66 ans et publiée en mai, montre une hausse du risque de dépression chez les patients qui prennent du finastéride, à cause de leur prostate. Par ailleurs, des cas de cancer du sein ont également été rapportés par des hommes traités par finastéride, comme des troubles persistants de diminution de la libido, de l'érection et de l'éjaculation.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL