La plongée, le sport qui aide les victimes des attentats

Evrard Martin
Novembre 13, 2017

Les victimes seront divisées en deux groupes.

La plongée sera associée avec de nouvelles techniques anti-stress et des éléments de relaxation subaquatiques.

Le stress post-traumatique est la conséquence d'un traumatisme.

Pour réaliser cette étude, les scientifiques ont choisi un environnement sécurisant, la réserve Cousteau à Bouillante en Guadeloupe où la profondeur est limitée et la visibilité excellente. Les victimes survivantes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris sont nombreuses à en souffrir. Malheureusement, 30% des patients ne réagissent pas aux traitements prescrits aujourd'hui, comme des antidépresseurs ou des thérapies cognitives.

On estime qu'entre 60 et 80% des individus soumis à une expérience traumatique sévère développeront un TSPT.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL