La Région remet les pendules de la SNCF à l'heure

Xavier Trudeau
Novembre 13, 2017

Le constat est sans appel: Auvergne Rhône Alpes est la deuxième région avec le plus de trains en retard. Ce sont les promesses de la convention TER conclue entre la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la SNCF et présentée ce lundi 13 novembre, au siège de la région, à Lyon, devant la presse. Elle vise un taux de ponctualité de 92,5 % (contre 87 % aujourd'hui) et prévoit un mécanisme de bonus-malus pour inciter l'opérateur à tenir ses objectifs. Deux lignes sont particulièrement dans le viseur: Lyon - Grenoble - Chambéry d'une part, et Lyon - Saint-Etienne d'autre part. Le montant des pénalités en cas d'annulation est aussi revu à la hausse.

Des sanctions pouvant aller jusqu'à 1,2 millions d'euros sont prévues si la régularité ne s'améliore pas. Elles sont multipliées par cinq par rapport à l'ancienne convention et appliquées dès le premier train annulé.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL