L'association Anticor porte plainte pour relancer l'enquête — Affaire Ferrand

Claudine Rigal
Novembre 9, 2017

L'association Anticor, qui lutte contre la corruption et pour l'éthique en politique, a déposé plainte à Paris auprès du pôle financier dans le cadre de l'affaire Ferrand afin de relancer l'enquête contre le patron des députés LREM.

La compagne de Richard Ferrand aurait acquis un bien immobilier qui aurait été loué ensuite aux Mutuelles de Bretagne, dont il était alors le directeur général. Elle porte sur des faits présumés de "prise illégale d'intérêts" et recel et complicité de ce délit. Elle intervient un mois après un premier classement sans suite au parquet de Brest. Le procureur Jean-Philippe Récappé avait précisé que les infractions pour "abus de confiance et d'escroquerie" n'étaient pas constitués. "Nous attendons l'ouverture d'une instruction, pour qu'il y ait un procès, car nous ne sommes pas d'accord avec l'analyse du procureur de la République de Brest", a expliqué Jean-Christophe Picard, président de l'association Anticor.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL