Le boss de la Liga en remet une couche — PSG

Solenn Plantier
Novembre 14, 2017

En effet, l'autre cible n'est autre que Manchester City. Ce mardi, devant la presse, il a menacé de saisir l'Union Européen si l'UEFA ne sanctionnait pas le Paris Saint-Germain et Manchester City.Tebas convaincu que le PSG triche depuis quatre ansEn août, La Liga et son président avaient dénoncé les financements extérieurs dont bénéficient le Paris SG et Manchester City. On est très transparents. Ce n'est pas un problème avec Neymar. Cela vient d'avant. J'ai eu une réunion avec Nasser (Al-Khelaïfi) en mars où je lui ai dit que nous allions les dénoncer pour tricherie. Le PSG reçoit beaucoup de millions grâce au tourisme du Qatar, qui lui permettent d'augmenter ses recettes et d'accumuler les pertes. Dans une moindre mesure, City fait la même chose. Ce sont les deux clubs qui ont fait le plus de transferts ces dernières années. Je suis sûr qu'ils trichent.

Si le PSG n'est pas puni par l'UEFA, Tebas entreprendra alors de nouvelles démarches en demandant à l'Union Européenne d'étudier de dossier. "Si l'UEFA ne fait rien, nous porterons le problème à l'Union Européenne". Selon Le Parisien, Aleksander Ceferin, président de la fédération européenne de football, aurait depuis rassuré la patronne de la LFP, lui assurant que les critiques de Tebas n'avaient aucune influence sur le travail de l'ICFC, l'Instance de contrôle financier des clubs de l'UEFA qui enquête actuellement sur le mercato du PSG. Une situation qui nuit, d'après lui, à de nombreux clubs aux moyens plus limités: "La position du PSG cet été a créé une inflation du prix des joueurs, par exemple ceux de l'Atlético de Madrid. (...) Les clubs (concurrents) doivent avoir de l'eau autour du cou pour garder leurs joueurs", a-t-il déploré.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL