Le Burkina rappelle son ambassadeur en Libye — Migrants

Claudine Rigal
Novembre 22, 2017

L'acte du gouvernement burkinabé vise à condamner et à protester contre ces événements qui se déroulent en Libye. La Côte d'Ivoire accueille les 29 et 30 novembre un sommet Union africaine (Ua) - Union européenne (Ue). Le pays a déjà rapatrié de nombreux burkinabè de ce pays depuis 2011.

Alpha Barry, le ministre burkinabè des Affaires étrangères et des Burkinabè de l'extérieur a exprimé l'indignation du gouvernement aux autorités libyennes face aux images qu'il a lui-même qualifiées de "traite négrière ". A ce jour, "on compte une trentaine de migrants burkinabè détenus dans des camps en Libye", a précisé M. Barry.

La semaine dernière, un documentaire choc de la chaîne de télévision américaine CNN avait montré l'existence d'un marché aux esclaves près de Tripoli.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL