Le prélèvement à la source entrera en vigueur en 2019 — Impôts

Claudine Rigal
Novembre 13, 2017

A l'occasion de son déplacement à Toulouse où il a visité le service des impôts des particuliers de Balma, dans la banlieue toulousaine, puis l'entreprise GSF Atlantis spécialisée dans l'hygiène et la propreté, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a confirmé ce lundi matin sur son compte Twitter l'entrée en vigueur du prélèvement à la souce au 1er janvier 2019.

La réforme et ses nouvelles modalités seront intégrées au projet de loi de finances rectificative (PLFR), qui sera présenté mercredi en conseil des ministres et débattu fin novembre au Parlement. "Il rendra l'impôt plus lisible et lèvera les difficultés financières que le décalage d'un an de la perception de l'impôt peut créer", promet Gérald Darmanin. Ces rapports ont confirmé que le passage au prélèvement à la source aurait un coût pour les entreprises, mais moindre qu'attendu: il devrait se situer entre 310 et 420 millions d'euros, au lieu des 1,2 milliard d'euros jusque-là évoqués. L'année 2018 sera donc bien nette d'impôts pour les revenus issus du travail. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL