"Ma liberté de parole ? Pas encore" — Hollande chez Drucker

Pierre Vaugeois
Novembre 12, 2017

Si Michel Drucker est autant remonté, c'est d'abord à cause des encarts publicitaires diffusés dans la presse pour la promotion de l'émission de son concurrent. Car il ne le dira pas en plateau, ce dimanche 12 novembre, mais l'ancien président ne digère toujours pas le comportement d'Emmanuel Macron et, comme il le confie à ses amis, trouve l'actuel président inélégant.

Michel Drucker a évoqué son "rapport plus qu'amical" avec François Hollande, un personnage politique qu'il "connaît par cœur" et qu'il a déjà reçu. Une bonne nouvelle pour les nombreux fans de Vivement dimanche, qui auraient sûrement vécu le départ de Michel Drucker comme un drame. Mais, c'est la sortie du livre d'une rescapée du Bataclan, Caroline Langlade, qui est à l'origine de la rencontre de dimanche.

Michel Drucker signe pour deux nouvelles saisons de Vivement Dimanche Laurent Delahousse: Ségolène Royal au casting de sa nouvelle émission? C'est même l'animateur de Touche pas à mon poste Cyril Hanouna qui l'a appelé en fin de saison dernière pour essayer de le débaucher du service public pour le recruter sur Canal +: "Il m'a appelé, je le connais depuis des années, il m'a dit 'voilà tu as quinze jours pour réfléchir, on veut que tu reviennes pour trois ans faire le Grand Journal'". L'émission a été enregistrée cette semaine. "Que faites vous aujourd'hui que vous ne pouviez pas faire avant?", lui demande Michel Drucker dans un second extrait. Liberté de mouvement pas vraiment, la sécurité pèse encore. Seul côté positif: "Liberté de disposer de [s] on temps". Comme président, chacun le comprend, il y a une pression, de l'urgence et une contrainte d'agenda. "Aujourd'hui, j'ai moins la pression et je n'ai plus la contrainte, mais je reste attentif à tout", a déclaré l'ancien président.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL