Paris : Airbnb instaure le plafonnement à 120 nuitées par an, mais seulement dans le centre

Xavier Trudeau
Novembre 14, 2017

La plateforme de location de logements entre particuliers Airbnb, critiquée pour "concurrence déloyale" par les acteurs du tourisme, a confirmé ce mardi qu'elle allait instaurer une limite de 120 nuitées par an dans le centre de Paris.

Afin de favoriser un tourisme "responsable et durable" (selon les termes de l'entreprise -NDLR), Airbnb va bloquer les locations à 120 nuitées par an dans le centre de Paris, indique le communiqué de presse. La nouvelle mesure sera mise en oeuvre à partir de janvier 2018 dans les quatre premiers arrondissements parisiens, qui "ont fait face à une pression touristique et commerciale, ainsi qu'à une pénurie de logement particulièrement fortes depuis plusieurs décennies, bien avant l'arrivée d'Airbnb à Paris", précise la plate-forme.

La décision du groupe californien fait suite au "succès" d'initiatives similaires à Londres et Amsterdam, est-il ajouté.

Pour se défendre, Airbnb affirme avoir apporté 1,7 milliards d'euros à l'économie parisienne et collecté 12 millions d'euros en taxe de séjour auprès de ses hôtes parisiens, au bénéfice de la ville de Paris.

Pour la mairie de Paris, l'annonce d'Airbnb est "curieuse" car elle devrait s'appliquer à l'intégralité des arrondissements parisiens.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL