Éric Cantona mis en examen après ses attaques contre Didier Deschamps

Solenn Plantier
Novembre 29, 2017

En mai 2016, quelques semaines avant l'Euro, Eric "The King" avait avoué, à demi-mot, que le sélectionneur des Bleus était raciste. À cette époque, l'ancien international français de 51 ans aujourd'hui installé au Portugal avait lourdement sous-entendu que la non-sélection de Karim Benzema et d'Hatem Ben Arfa par Didier Deschamps était directement liée à leurs origines. Europe 1 révèle ce mercredi que l'ex-star du foot a été mise en examen pour diffamation vendredi dernier. Didier Deschamps n'avait pas tardé pour porter plainte pour diffamation.

"Deschamps, il a un nom très français, avait déclaré Éric Cantona dans une interview au Guardian". Peut-être qu'il est le seul en France à avoir un nom vraiment français.

Le sélectionneur des Bleus est engagé dans une procédure suite aux déclarations émises par Eric Cantona à son encontre. Comme les Mormons en Amérique.

Et d'ajouter: "Une chose est sûre, Benzema et Ben Arfa sont deux des meilleurs joueurs français et ne seront pas à l'Euro. Donc le débat est ouvert".

Invité de Team Duga sur RMC, Deschamps avait jugé ces propos "inacceptables" et annoncé qu'il avait "pris des dispositions judiciaires" et qu'il irait "jusqu'au bout"."J'ai été chargé par M. Deschamps de mettre en œuvre une action de nature pénale pour sanctionner ce jugement, a confirmé à RMC Sport Maître Carlo Alberto Brusa, l'avocat de Didier Descamps". Une mise en examen automatique puisque dans les affaires de diffamation avec constitution de partie civile, le juge se borne à vérifier la matérialité des propos tenus dès que la plainte est nominative.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL