Saad Hariri rencontrera Sissi au Caire mardi — Liban

Claudine Rigal
Ноября 20, 2017

M. Aoun lui a également confirmé que Saad Hariri "sera à Beyrouth le 22 novembre, jour de la fête nationale", comme la présidence l'avait annoncé un peu plus tôt.

Il est bien libre de ses mouvements. Ses deux autres enfants sont restés en Arabie saoudite.

Le président français "a fait preuve d'une amitié infaillible et, cela, je ne l'oublierai jamais". "C'est là-bas que je ferai savoir ma position sur tous les sujets après m'être entretenu avec le général Michel Aoun".

Gebran Bassil, ministre libanais des Affaires étrangères, a déclaré vendredi que Saad Hariri avait été en Arabie saoudite avec une visite de travail.

Pour le pureplayer francophone Libnanews, Emmanuel Macron signe là "son premier coup d'état diplomatique au Moyen-Orient".

Ancienne puissance mandataire du Liban, la France a joué les médiateurs et le président Macron a invité à Paris Hariri et sa famille "pour quelques jours", afin de sortir de l'impasse née de sa démission annoncée le 4 novembre depuis Ryad.

Paris envisage de réunir le groupe international de soutien au Liban à Paris " en fonction de l'évolution de la situation ".

Saad Al Hariri a été reçu à l'Elysée par Macron, dans la matinée de ce samedi 18 novembre. "Nous contribuons à apaiser les tensions dans la région", a ajouté la présidence.

Ella a précisé qu'il ne s'agissait pas selon elle d'"ingérence", une attitude qu'elle a plutôt imputée à l'Arabie Saoudite: "l'ingérence ça a consisté à convoquer M. Hariri par l'Arabie Saoudite, à donner le sentiment qu'il était otage - du fait d'ailleurs de sa double nationalité, ça pose le problème de la double nationalité pour les dirigeants", a-t-elle dit, évoquant la double nationalité libanaise et saoudienne de M. Hariri.

D'autres rapports

Discuter de cet article