Société générale chute en Bourse après l'annonce de ses résultats au T3

Xavier Trudeau
Novembre 3, 2017

L'année 2017 se poursuit comme elle a commencé pour Société Générale.

Le deuxième litige porte sur l'affaire du Libor où plusieurs banques, dont la Société générale, sont soupçonnées de manipulation des taux interbancaires. Après deux premiers trimestres avec un bénéfice en recul, la banque a enregistré une nouvelle baisse de son bénéfice au troisième trimestre, subissant l'atonie des marchés.

"En dépit dun environnement financier peu favorable, Société Générale a dégagé, au troisième trimestre, des résultats résilients, tirés en particulier par les activités de banque de détail et de services financiers internationaux", a déclaré le directeur général Frédéric Oudéa.

Entre juillet et septembre, le bénéfice net part du groupe s'est établi à 932 millions d'euros, soit un recul de 15,2% par rapport à la même époque de 2016, alors que les analystes tablaient sur 1,07 milliard d'euros, d'après un consensus compilé par le fournisseur de données Factset. La banque de La Défense a passé une provision supplémentaire de 300 millions d'euros en attendant le règlement "dans les semaines ou mois à venir" de litiges en cours avec les autorités américaines.

Ce pôle d'activités, qui regroupe notamment la Russie, la République tchèque, l'Afrique, mais aussi les assurances, a vu ses revenus grimper de 3,8% à 1,98 milliard et son résultat rebondir de 9,4% à 500 millions d'euros. Le coût du risque était attendu en forte baisse à 351 millions. Le produit net y décline de quelque 5% sur an an.

La transformation digitale du groupe devrait être au coeur du nouveau plan stratégique que la Société générale présentera le 28 novembre prochain. Sur cette branche, le coût du risque s'est d'ailleurs montré presque inexistant au troisième trimestre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL